• mobilis
  • triemploi
  • bms
  • siel
  • dentex
Réussir là où d'autres ont échoué

Réussir là où d'autres ont échoué

Rédigé par R. K. / L'édito du mois / lundi, 19 juillet 2021 10:55

« Réussir là où d'autres ont échoué », c’est un principe fondamental qui dicte le choix des membres d’un nouveau gouvernement. Tous les observateurs s’accordent à dire que l’Algérie souffre depuis des années de léthargie, notamment en matière de dynamisme économique mais aussi diplomatique bien avant l’avènement de la crise sanitaire, synonyme d’un coup de massue qui a annihilé toute velléité de mise en oeuvre du plan d’action du gouvernement. Cela étant, à la faveur de la 9e législature, un nouveau staff gouvernemental a été installé sous l’autorité du Premier ministre Aymen Benabderrahmane, un ancien énarque et ex-argentier du pays qui occupe d’ailleurs aussi la fonction de ministre des Finances au sein du gouvernement actuel.

Du reste, il a été investi de missions des plus difficiles et non des moindres, à l’image de la maîtrise des dépenses, l’amélioration de la situation du secteur des finances, booster les investissements productifs et, enfin, éviter à l’Algérie de reprendre le chemin de l’endettement extérieur. Dans le volet diplomatique, le président de la République a posé son choix sur l’ancien ministre des Affaires étrangères, en l’occurrence Ramtane Lamamra ; un chevronné de la politique étrangère qui, de l’avis de beaucoup d’analystes, est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Qui plus est, Lamamra devra exploiter à bon escient son capital expérience pour replacer notre pays sur la scène internationale.

En parallèle, il doit redonner du tonus à la diplomatie économique qui demeure toujours en hibernation, alors que nos partenaires économiques jouissent d’un maximum d’avantages dans les échanges commerciaux. Au demeurant, hormis la Défense nationale, ce sont les deux axes fondamentaux autour desquels comptent graviter tous les autres départements ministériels pour la réalisation de tous les objectifs de la politique du gouvernement en place.

Enfin, quant à la casquette politique des membres du nouvel Exécutif, l’essentiel est de prouver sa compétence dans le travail avant tout.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.