International

Illégitime. Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a reconnu, même à demi-mot, l’échec du futur plan de paix pour le Proche-Orient concocté officiellement par les Etats-Unis. D’ailleurs, bien avant la présentation des aspects économiques de ce plan prévu les 25 et 26 juin lors d’une conférence organisée à Manama, à Bahreïn, désormais, il est rejeté dans le fond et dans la forme par les Palestiniens, alors que rien n’a encore fuité concernant les grandes lignes de ce deal du siècle.

Préjudice. Au moment où, pour faire face à l'après-pétrole, l'Arabie saoudite entame un processus de transformation de son économie, la Commission européenne vient de placer le pays sur une liste noire de pays dont les dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont jugés insuffisants.

Visite. Que doit-on comprendre des desseins de la récente visite éclair en Algérie de la chancelière allemande Angela Merkel ? Un bref rappel s’impose à ce sujet, cette visite devait intervenir le 20 février 2017 et a été reportée in extremis pour des raisons d’indisponibilité temporaire du Président Bouteflika. La présidence algérienne avait alors annoncé dans un communiqué que le président souffrait d’une bronchite aiguë.

Crise. Les événements en Catalogne mettent en péril la reprise économique» de la région, une des plus riches, mais aussi une des plus endettées d'Espagne. La croissance pour 2018 a été revue à la baisse par le gouvernement espagnol. Ce dernier table en fait sur 2,3%, au lieu de 2,6%, prévoyant une baisse de la demande entraînée par l'incertitude générée par la crise.

Conflit. Jamais une crise entre les pays du Golfe n’a pris une telle ampleur. La mise en quarantaine en juin dernier du Qatar par ses «frères» arabes, lui reprochant de «soutenir les organisations terroristes», a révélé au grand jour que le modèle de coopération et de solidarité érigé depuis de longues années au sein du CCG n’était pas aussi solide et durable qu’on l’imaginait. Pour les observateurs avertis, cette crise diplomatique était prévisible en raison de plusieurs facteurs.

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

[email protected]
[email protected]

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.