Zapping

La plus puissante organisation patronale française a salué le rôle des jeunes entrepreneurs algériens. Le Mouvement des entreprises de France (Medef) a considéré récemment que les jeunes entrepreneurs algériens font preuve de vrais atouts, relevant ses «très bons liens» avec eux. «Les jeunes entrepreneurs algériens font preuve des vrais atouts et j’ai de très bons liens avec certains chefs d’entreprises d’Algérie», a déclaré en effet le président de cette organisation patronale, Pierre Gattaz, dans une interview publiée sur le site de l’agence Ecofin, soulignant que le Medef travaille «main dans la main» avec les entreprises algériennes. «Nous travaillons main dans la main avec nos partenaires locaux, avec les entreprises algériennes et en bonne intelligence avec les gouvernements français et algérien depuis la création de Medef International il y a 30 ans», a-t-il encore dit.

Le patron des patrons français a estimé que tout renforcement de la relation économique bilatérale est une «excellente nouvelle» pour les entreprises des deux pays, soutenant que la volonté de son organisation, que ce soit en matière de business ou d’actions pour la jeunesse, est de «délivrer du concret avec nos homologues algériens». Le Medef porte un intérêt «croissant» au secteur privé africain avec lequel il souhaite établir un nouveau rapport de partenariat. Il a considéré dans ce contexte que l’ouverture prochaine de la Transsaharienne, qui reliera Alger à Lagos en traversant le Sahel, est un axe «important qui contribuera au désenclavement de la sous-région».

Les entreprises françaises regardent avec attention ces projets qui permettront de relier les grandes capitales du Sahel, a-t-il dit, évoquant la nécessité de réfléchir à une coopération économique et financière et à de nouveaux modes de développement de filières.

Les investissements du groupe Renault en algérie avancent à grands pas. Après la réussite de la première phase de son projet, la marque au losange s’apprête à lancer prochainement la deuxième étape de son investissement. C’est ce qu’a annoncé, récemment à Oran, le directeur des opérations du groupe chargé de la région Moyen-Orient Nord-Afrique. «Nous allons lancer prochainement la deuxième phase de l’investissement Renault en Algérie», a déclaré en effet Bernard Cambier lors de la rencontre convention sous-traitance qui a regroupé des fournisseurs d’équipements nationaux et étrangers.

L’usine du leader de l’automobile en Algérie devra subir une transformation majeure, notamment avec l’intégration des départements tôlerie et peinture. Cette opération permettra à l’usine d’occuper un espace plus important et de se doter de moyens plus performants.

«Ces efforts se reflèteront positivement sur la qualité des voitures fabriquées», a-t-il assuré. Le groupe Renault entend bien accompagner l’Algérie dans sa volonté de devenir un fer de lance de l’industrie automobile sur le continent africain et de mettre au profit de ce partenariat avec l’Algérie la dynamique de l’alliance Renault-Nissan.

On apprend aussi la sortie d’un troisième modèle de véhicule qui sera fabriqué dès octobre prochain au niveau de l’usine d’Oued Tlelet. Il s’agit d’une Renault Clio 4, haut de gamme, qui a été d’ailleurs présentée à une délégation officielle conduite par le ministre de l’Industrie et des Mines.

Depuis son lancement en fin 2014, l’usine Renault d’Algérie a fabriqué plus de 80.000 voitures. En 2016, la moyenne de production est passée de 25.000 à 42.000 voitures par an, alors qu’on table sur 60.000 véhicules par an dès la fin 2017.

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.