Imprimer cette page

Modernisation des services administratifs destinés aux Algériens résidant à l’étranger : Tout se fera «online»

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, et le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, ont procédé dernièrement à l’inauguration d’un nouveau service dans la procédure de délivrance des actes d’état civil au profit de la diaspora algérienne. A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères a fait savoir que près de 90% de ressortissants algériens résidents à l’étranger ont obtenu un passeport biométrique. De plus, il a affirmé que désormais il y a une possibilité de se faire délivrer à distance (en ligne) le certificat de nationalité et le certificat judiciaire, en collaboration avec le ministère de la Justice. La procédure, qui est désormais opérationnelle, permet aux personnes nées à l’étranger d’obtenir les documents d’état civil à partir du consulat ou de l’ambassade les plus proches, sans se rendre au ministère des Affaires étrangères de la capitale. De plus, le demandeur algérien établi à l’étranger pourra procéder au retrait à distance du permis de conduire dans le but de le rendre valable au niveau du pays de résidence.

De son côté, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, a déclaré que les hautes autorités du pays sont toujours attentives à la qualité du service, et ce, par le truchement des TIC. Il a relevé, aussi, que son département travaille en coordination avec le ministère des Affaires étrangères afin de renforcer les services administratifs de la communauté des expatriés. Actuellement, le retrait du document d’état civil des citoyens nés à l’étranger ne dépasse pas trois jours. Du reste, lors de l’ouverture de la plate-forme numérique pour les documents d’état civil des Algériens établis à l’étranger, le ministre a souligné que le dossier d’état civil électronique permettra à ces derniers d’utiliser le numéro d’identification national qui constituera la nouvelle identité pour le citoyen, ce qui facilitera l’identification des citoyens au niveau de toutes les administrations publiques.

Partager cet article