Imprimer cette page

Le geste peu commun du président indonésien

Le président de l’Indonésie, Joko Widodo, a été obligé de marcher à cause d’un bouchon monstre à Cilegon, dans l’ouest de Java. Le Président devait se rendre à une cérémonie pour célébrer le 72e anniversaire de la création de l’armée de l’archipel d’Asie. Coincé dans un bouchon monstre, il a pris l’initiative de quitter sa voiture et de marcher pour être à l’heure au défilé militaire.

Le chef d’Etat a d’abord patienté une demi-heure dans la voiture présidentielle avant de descendre et de parcourir 2 km à pied entouré de plusieurs agent de sécurité ainsi que du directeur de la police. Selon un garde du corps du chef de l’Etat, Ili Dasili, «le Président a décidé qu’il marcherait» pour rejoindre le lieu de cérémonie. A son passage, les passants se mettaient à scander son nom.

Partager cet article