Imprimer cette page

Industrie automobile : Le nouveau cahier des charges fin prêt

La finalisation du cahier des charges régissant l'industrie automobile en Algérie est imminente. C’est le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines qui a fait cette annonce à la presse en marge du lancement d'un pôle pilote de compétitivité agroalimentaire dans la Mitidja. Youcef Yousfi a précisé que le cahier des charges organisant l'industrie automobile nationale, en vue de l'encouragement de ce secteur, est presque finalisé.

Entamé par son prédécesseur, Mahdjoub Bedda, le document en question devait fixer de nouvelles conditions pour les investissements dans le domaine de l’automobile, en exigeant l’amélioration du taux d’intégration. Pour le nouveau responsable du secteur, l'industrie automobile est appelée à contribuer au développement du pays, surtout les exportations.

Le gouvernement examine la possibilité de création d'un conseil consultatif pour les exportations pour rapprocher producteurs, industriels et exportateurs, dans un objectif de relance de l'économie nationale, a-t-il encore fait savoir.

Les constructeurs automobiles Renault, Volkswagen et Hyundai comptent aujourd’hui parmi les plus importants investisseurs dans cette filière.

Partager cet article